Samedi 23 février | St Lazare
suivez-nous sur facebook twitter
Accueil > News > Voyant du mois > Soraya

Soraya

Posté le Vendredi 08 novembre 2013 par Émilie dans la catégorie Voyant du mois

« Pratiquer la voyance implique une hygiène de vie très stricte et un travail spirituel quotidien »

Trois questions à notre voyante, Soraya


Si vous deviez définir en quelques mots ce qu’est un médium ?

Chaque individu possède des centres d’énergie. Ce sont les fameux chakras. Le medium est doté d’un centre d’énergie plus puissant et plus développé. C’est ce troisième œil qui lui permet d’être l’intermédiaire entre le monde terrestre et le monde spirituel. Le medium possède le don de recueillir les informations entre le monde physique et celui de l’invisible. Il a ensuite la lourde responsabilité de les divulguer à la personne intéressée.

Comment avez-vous pris conscience de votre don pour la voyance ?

C’est héréditaire ! Mon grand-père maternel d’origine indienne était medium et guérisseur. Ma mère et mes tantes faisaient des rêves prémonitoires et très rapidement j’ai suivi leurs pas oniriques sans trop y prêter attention. Ma première véritable prémonition remonte à ces années où j’étais étudiante en journalisme. Je travaillais alors en binôme avec un camarade de classe sur un projet d’études lorsque j’ai eu un flash où je le voyais avoir un accident de moto. L’été a passé sans nouvelle et j’ai finalement appris à la rentrée qu’il était décédé d’un accident de moto. Cette expérience a été particulièrement traumatisante. J’ai alors pris la décision de couper court à toutes idées de pratiquer la voyance. Mais c’était sans compter la force de la destinée qui finit toujours par vous rattraper ! Après avoir exercé une partie de ma carrière en tant que journaliste et animatrice à la radio, j’ai décidé de suivre des cours de tarologie et de développer mon don. Ce qui m’a décidé ? Vous ne devinerez jamais ! La rencontre avec un voyant très reconnu qui m’a assuré que j’étais faite pour ce métier. J’ai alors décidé de suivre les pas de mon grand-père pour ne pas laisser ce don à l’abandon. Cela fait maintenant plus de vingt ans que la voyance est devenue mon métier.

Pouvez-vous lever le voile sur les mystères d’une consultation ?

Pratiquer la voyance implique une hygiène de vie très stricte et un travail spirituel quotidien. Depuis plus de vint ans, je pratique la méditation et je travaille chaque jour sur l’éveil de mes centres d’énergie. Lors d’une consultation, j’ai besoin de connaître le prénom et la date de naissance de la personne en question. Je dois ensuite me concentrer afin d’établir un lien entre le monde physique et celui de l’invisible. Si je ne ressens rien dans les premières minutes et que je n’ai aucun flash, cela signifie qu’il y a un défaut de vibration avec la personne. Il peut y avoir plusieurs raisons mais en général c’est soit parce que celle-ci ne doit pas savoir ce qu’il va advenir, soit parce que cette personne est accro à la voyance. Dans la plupart des cas, la consultation se déroule sous les meilleurs auspices et je vois progressivement le futur de l’intéressé se matérialiser sous mes yeux. Je délivre alors mes prédictions et mes conseils afin que la personne puisse orienter sa vie sur le chemin de la réussite.

Sorayalogoprofil

Articles relatifs

Une Question Urgente ?
Abonnez-vous
gratuitement !
ecoutez Radio Astro en direct